Les souvenirs oubliés sont-ils perdus à jamais

Tome premier

« Louison »

de MARIE AN AVEL


Dans son atelier d’artiste au cœur d’un passage fantasmagorique, le passage Pommeraye, Louison peint, compose et reçoit les membres de la loge des fées. Mais la terre tourne, la chance se détourne, Louison s’égare…

Il y a longtemps, suite à une amnésie, elle a appris à frayer sa route à travers les nuages et les souvenirs incertains, pour se protéger de l’oubli elle trace des lignes, dessine ses rêves, encre ses pas.
Ses repères seront-ils suffisants pour l’abriter du ciel sombre qui menace à nouveau ? Où trouver un refuge pour elle et ses enfants ?
En parler à Némê, demander à Élisabeth…


Philémon veut que j’écrive tous les jours […] un journal vous aidera à consolider vos performances mnésiques, il vous obligera à mieux écouter ce qu’on vous dit, à mieux observer ce qui vous entoure. Prenez-le comme un refuge, une cabane où vous aimeriez vous isoler… […]
— Marie an Avel (extrait du journal de Louison)


Fiche détaillée

  • Titre : Les souvenirs oubliés sont-ils perdus à jamais
  • Tome I : Louison
  • Autrice : Marie an Avel
  • Illustration de couverture et dessins in-texte : Sylvano Bulfoni
  • Montages graphiques in-texte : Marie an Avel
  • Pagination : 456 pages
  • Format : 13,3 x 20,3cm
  • Imprimé le : 7 décembre 2019
  • Genre : Romans – Littérature française
  • Époque : XXIe siècle
  • ISBN papier : 9791094771174
  • Prix : 21€
Livre papier
21
  • illustré

Vous pouvez aussi l’acheter directement sur le site en remplissant le formulaire ci-dessous, nous vous ferons parvenir un lien (paypal.me) pour régler, c’est accessible à tous. Vous bénéficiez de 2 euros de remise sur le livre et d’un marque-page offert, d’une dédicace si vous le désirez.
Frais de port : 5 euros.
Coût : 24 euros


Qui est Louison, où se passe l’histoire ?

Un petit tour en images…

Article lié

Un petit air d’Hélène

Inspiration, réalité, souvenir… Je lui trouve un petit air d’Hélène*, peut-être ses cheveux rouge… et puis c’est une poupée, la passion de mon amie, je devrais dire mon personnage mais… ne sont-ils pas plus que des personnages quand on passe tant d’heures près d’eux, à les écouter, à les regarder vivre…… Poursuivre la lecture de Un petit air d’Hélène