Nouveauté 2020

Les souvenirs oubliés
sont-ils perdus à jamais

« Louison » tome I
du roman en trois volets

de Marie an Avel

Philémon veut que j’écrive tous les jours […] un journal vous aidera à consolider vos performances mnésiques, il vous obligera à mieux écouter ce qu’on vous dit, à mieux observer ce qui vous entoure. Prenez-le comme un refuge, une cabane où vous aimeriez vous isoler… […]
— Marie an Avel (extrait du journal de Louison)


Dans son atelier d’artiste au cœur d’un passage fantasmagorique, le passage Pommeraye, Louison peint, compose et reçoit les membres de la loge des fées. Mais la terre tourne, la chance se détourne, Louison s’égare…
Il y a longtemps, suite à une amnésie, elle a appris à frayer sa route à travers les nuages et les souvenirs incertains, pour se protéger de l’oubli elle trace des lignes, dessine ses rêves, encre ses pas. Ses repères seront-ils suffisants pour l’abriter du ciel sombre qui menace à nouveau ? Où trouver un refuge pour elle et ses enfants ? En parler à Némê, demander à Élisabeth…


Fiche technique

  • Titre : Les souvenirs oubliés sont-ils perdus à jamais
  • Tome 1 : Louison
  • Auteure : Marie an Avel
  • Illustration de couverture et dessins in-texte : Sylvano Bulfoni
  • Maquette et montages graphiques in-texte : Marie an Avel
  • Pagination : 456 pages
  • Format : 13,3 x 20,3cm
  • Imprimé le : 7 décembre 2019
  • Genre : Romans – Littérature française
  • Époque : XXIe siècle
  • ISBN papier : 9791094771174
  • Prix : 21€

Le livre est disponible au format papier en commande sur Amazon (impression à la demande) ou sur le site en remplissant le formulaire ci-dessous, nous vous ferons parvenir le lien et ce qu’il faut faire, c’est très simple (paypal.me) et accessible à tous.

En commandant sur le site vous aurez des frais de port de 8,50 euros (colissimo souple) mais un marque-page et une carte offerts et la possibilité d’une dédicace personnalisée. Si vous commandez 2 livres les frais de port restent similaires.


Qui est Louison, où se passe l’histoire ?

Un petit tour en images…

De quoi ça parle ? D’amnésie ?
Quelques mots de l’autrice :

« Je suis née à dix-sept ans ! » Louison aimait bien répondre cela lorsqu’on lui demandait sa date de naissance. Bien placée dans une conversation cette petite phrase lui avait souvent permis d’attirer l’attention. Mais elle avait vite cessé d’en parler, les personnes qui se précipitaient sur son amnésie avec compassion étaient souvent très perturbées elles-mêmes, sans compter toutes celles qui se prenaient pour Freud…

Pour leur échapper – même si elle comprenait que c’était un comportement bienveillant – Louison avait fini par s’inventer une enfance qu’elle accommodait en fonction des personnes qu’elle croisait. Un exercice délicat qui lui avait permis de développer son monde imaginaire. Pour être honnête, elle n’avait pas eu besoin de s’inventer des pages de passé, quelques mots suffisaient à clore le soudain et généreux intérêt, son oreille attentive était beaucoup plus sollicitée que sa parole. Pour résumé, peu de gens s’étaient réellement intéressés à son enfance, très peu de gens s’étaient intéressés à elle avant Hélène. Mais c’est un trait humain vérifié, très peu de gens s’intéressent vraiment aux autres, à part, bonjour, bonne soirée, il fait beau, quel sale temps, passe-moi l’beurre, t’as pas cent balles, tu crèches où en ce moment ; très peu s’intéressent à leur environnement ; tu penses quoi de tous ces déchets qui bordent le rivage ? tu penses qu’il faudrait faire quoi pour ces arbres attaqués par la tempête cet hiver, on ne devrait pas les aider à se délivrer de leurs branches mortes ? tu crois qu’ils vont mourir ? tu crois qu’il y a quelque chose après la mort ? avant la naissance ? tes parents, ils t’ont aimé ? combien de baisers as-tu donnés dans ta vie ? t’en as pas marre de cette société qui laisse pleins d’humains au bord des routes ? t’aimerais qu’il y ait d’autres formes de vies ailleurs ?

Louison n’était pas dupe. Se taire sur son amnésie et sa mémoire défaillante avait été un exercice facile.

Avis de lectrices et lecteurs…


Articles liés