La littérature, pour quoi faire ?

Photo de Pixabay sur Pexels.com

La littérature déconcerte, dérange, déroute, dépayse plus que les discours philosophique, sociologique ou psychologique, parce qu’elle fait appel aux émotions et à l’empathie. Ainsi parcourt-elle des régions de l’expérience que les autres discours négligent, mais que la fiction reconnaît dans leur détail. Extrait de "La littérature, pour quoi faire ?" - Leçon inaugurale prononcée le jeudi… Poursuivre la lecture de La littérature, pour quoi faire ?

Je m’assois à mon bureau et…

Sans me nommer écrivaine ou auteure ou ce qu’on veut, je dis juste que j’écris, que je ne peux me passer d’écrire depuis toujours et que les mots de « cette » auteure font écho à mon propre ressenti de griffonneuse… Le secret de l’écrivain : ne pas attendre que d’autres apprécient ce que vous avez fait comme…… Poursuivre la lecture de Je m’assois à mon bureau et…

Un battement d’ailes de cigogne

Deuxième Nouvelle de l’été Un battement d’ailes de cigogne En la relisant dix jours après l’avoir publié j’ai envie de changer quelques mots. Apprendre à lâcher prise, un vaste programme. Pour cette histoire j’avais envie de développer certains rapports entre mes personnages mais si j’avais laissé faire mon imagination je ne l’aurais probablement pas encore…… Poursuivre la lecture de Un battement d’ailes de cigogne