Dans les coulisses du roman

Le courant de son écriture conduit l’écrivain vers un lieu inconnu, dont il (elle) n’avait aucune idée préalable, mais qui, lorsqu’il éclôt, lui donne la vérité accomplie. Cela s’appelle l’invention.

— J.M.G Le Clézio

1. Calepin
2. Extraits de nos livres

Livres insulaires

La rêveuse des fées s’est usé les pieds sur les chemins sans fin. Elle a lu les livres jusqu’à s’en brûler les yeux ; appris à déchiffrer les signes, elle a foulé l’herbe sacrée dans les cercles de pierre.

Lire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.


Suivez les articles du blog

Abonnez-vous avec votre adresse e-mail pour recevoir les nouveaux articles.