…et je danse…

J’ai tendu des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d’or d’étoile à étoile, et je danse…

A.Rimbaud

Merci Arthur pour ces mots si tendres à égrener…, j’ai toujours préféré les guirlandes et les étoiles aux barbelés et aux murs.

Par Marie an avel

Auteure indépendante. Je publie des livres numériques et des livres imprimés ; livres d'artiste, romans, contes, romans jeunesse illustrés.

2 commentaires

    1. […] Il est l’affection et l’avenir, la force et l’amour que nous, debout dans les rages et les ennuis, nous voyons passer dans le ciel de tempête et les drapeaux d’extase.[…] Ô fécondité de l’esprit et immensité de l’univers !
      A. Rimbaud / Génie – Illuminations

Les commentaires sont désactivés.