La clé du bonheur

Si « la clé du bonheur, c’est d’être maître de son temps », comme le conclut le documentariste allemand Florian Opitz au terme de l’enquête qu’il a menée sur les causes de sa propre frénésie, alors ce monde compte peu d’heureux.

Par Marie an avel

Autrice indépendante. J'écris et je publie des livres illustrés : jeunesse, adulte, livre audio.

1 commentaire

Les commentaires sont désactivés.