Catégories
En passant

Paré ? Prêt pour la traversée

Nous sommes «parés», mais nous continuons à courir aussi vite que nous le permettent les obstacles que forment devant nous les branches et les buissons.

L’isolement est favorable à la pensée créatrice mais seulement par intervalle. Malheur au poéte ou au peintre qui par orgueil ou ombrageuse timidité cache sa muse loin du monde. L’homme qui reste trop longtemps solitaire est impuissant. Il faut aux artistes un centre de ralliement. Il faut pour transmettre et féconder une idée l’éclairage d’un entourage bienveillant et porteur. Isolé dans un monde peu réceptif au temps de la création, l’artiste peut trouver un soutien et une force en s’associant. C’est la raison de l’existence de ce site, des liens qu’il crée, des commentaires qu’il suscite, de ce partage qui lui permet d’exister…

Merci et meilleurs voeux à vous tous qui me lisez ou qui passez par hasard

Voeux

Une réponse sur « Paré ? Prêt pour la traversée »

Commentaires fermés