Catégories
Artiste/Artisan L'édition au XXIe siècle

Contrat auteur-lecteur

Encore un article repris sur le site de cet auteur dont d’ailleurs il va falloir que je lise le livre. Mais avouez que c’est très intéressant.

[…] Il est peut-être temps de renverser la niche sur la tête du chien. De signer, en tant qu’auteur, des contrats avec des partenaires qui assureront la correction, l’édition, la promotion des œuvres, en simples prestataires de services, rémunérés au pourcentage. Dans ces circonstances, l’auteur reste libre, il n’appartient à aucune écurie. Et la notion de contrat d’édition est révoquée.
Parce que cette affaire date de l’époque de Beaumarchais où diffuser un livre exigeait un imprimeur et des ressources matérielles onéreuses et rares. Terminé tout ça. J’ai entre les mains la même puissance que Gallimard (sauf vis-à-vis des jurés des prix littéraires). Je peux diffuser seul, je n’ai donc plus besoin d’un contrat d’édition. Pas si simple. Dans le même temps, mes textes circulent partout librement, que je l’aie choisi ou non (et ça ne me dérange pas). Il faut donc que toi, lecteur, tu t’engages moralement.[…]

Le lien de l’article : http://blog.tcrouzet.com/2014/09/05/le-contrat-auteur-lecteur-doit-succeder-au-contrat-auteur-editeur/