Qui inspire l’autre ?

A travers cette galerie d'images je vous présente les sources d'inspiration concernant ma première nouvelle illustrée : La lumière égarée - très mystérieux l'inspiration... Elle a toujours les yeux ouverts et ne me laisse pas dormir. Ses rêves en pleine lumière font s'évaporer les soleils. — Paul Éluard— Paul Éluard Sources d’Inspiration (avant et pendant… Poursuivre la lecture de Qui inspire l’autre ?

A travers cette galerie d’images je vous présente les sources d’inspiration concernant ma première nouvelle illustrée : La lumière égarée – très mystérieux l’inspiration… Elle a toujours les yeux ouverts et ne me laisse pas dormir. Ses rêves en pleine lumière font s’évaporer les soleils. — Paul Éluard— Paul Éluard Sources d’Inspiration (avant et pendant…… Poursuivre la lecture de Qui inspire l’autre ?

Un battement d’ailes de cigogne

Deuxième Nouvelle de l’été Un battement d’ailes de cigogne En la relisant dix jours après l’avoir publié j’ai envie de changer quelques mots. Apprendre à lâcher prise, un vaste programme. Pour cette histoire j’avais envie de développer certains rapports entre mes personnages mais si j’avais laissé faire mon imagination je ne l’aurais probablement pas encore…… Poursuivre la lecture de Un battement d’ailes de cigogne

Rendez-vous dans vingt ans

Concours sur le thème « Rendez-vous dans vingt ans » L’été, particulièrement le mois d’août est une saison où les visites sont nombreuses (vacances). On se retrouve autour d’une serviette de plage à parler d’un livre, on prend le vélo pour se rendre à un apéro improvisé ou à un concert sous la tonnelle du…… Poursuivre la lecture de Rendez-vous dans vingt ans

Concours

Je participe à un concours de nouvelles Pour le plaisir d’écrire bien sûr, de raconter des histoires mais aussi parce que ces écrits seront lus par beaucoup, appréciés ou non. Je n’ai jamais écrit de nouvelle et cette forme d’écriture me tente. Le cadre imposé est serré, entre 2000 et 6000 signes, quatre thèmes au choix, mais…… Poursuivre la lecture de Concours