Catégories
Cabinet des Scribes

Marcher seule

Marcher seule, parfois à travers la pluie et le vent, sur une route noire, en regardant briller au loin,

Catégories
Cabinet des Scribes

La force de l’âge

Devoir et vertu impliquent l’asservissement de l’individu à des lois extérieures à lui : nous les niions ; à des notions vaines nous opposions une vérité vivante : la sagesse. Nous récusions, moi par un antique goût de l’absolu, Sartre par dégoût de l’universel, non seulement les préceptes en cours dans notre société, mais n’importe […]

Catégories
Cabinet des Scribes

Et si…

Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si la richesse revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures ? Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu. — Sylvain Tesson

Catégories
Cabinet des Scribes

III. Cornouailles, 1926 Ferryside

Elle a l’impression d’arriver chez elle, dans une contrée qu’elle aime et à laquelle elle appartient.

Catégories
Cabinet des Scribes

Sur la lecture

C’est au moment où ils nous ont dit tout ce qu’ils pouvaient nous dire qu’ils font naître en nous le sentiment qu’ils ne nous ont encore rien dit.

Catégories
Cabinet des Scribes

Ni lus, ni cherchés, ni ouverts, ni vendus…

Éparpillés dans des librairies, gris de poussière Ni lus, ni cherchés, ni ouverts, ni vendus Mes poèmes seront dégustés comme les vins les plus rares Quand ils seront vieux. — Marina Tsvetaïeva, 1913  

Catégories
Cabinet des Scribes

Allez dire à la ville

Je ne peux m’empêcher de partager ce poème de Xavier Grall, auteur lu et relu et que j’admire toujours. Aujourd’hui, alors que les années défilent et que je vis sur une île bretonne loin des turbulences de la ville, ses mots prennent toute leur densité… […] je demeure dans la voix des bardes […] Allez […]

Catégories
Cabinet des Scribes

Le flottement nécessaire

[…] la lecture, la rêverie, et tous ces instants de flottement nécessaires à l’inspiration et à la concentration

Catégories
Cabinet des Scribes

La baguette de fée du romancier

La baguette de fée du romancier abolit les distances et le temps, se joue de la logique et ordonne le hasard. En somme le roman est la clef de nos songes au prix d’un effort très minime : la lecture. — Michel Déon, Lettres de château

Catégories
Cabinet des Scribes

Un pays qui n’existe pas

J’écris d’un pays qui n’existe pas. […] Quand j’écris, je ne suis pas ici. Je ne suis pas non plus ailleurs. Je suis dans ce que j’écris, ou plutôt je suis ce que j’écris. J.M Le Clézio