Louison – Episode III

• Tout n’est que changement •

Je vous assure que ça me fait plaisir ! Vous allez vite apprécier le deux-roues ici. Depuis que j’habite à Nantes, la principale question que je pose avant de me rendre à un rendez-vous c’est, « avez-vous un local à vélo ? », une fois qu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer. 


Résumé de l’épisode 3 💬
Trois mois plus tard. Louison se prépare à déménager, à quitter Nantes, son atelier du Passage Pommeraye et ses amies.

pour la première fois elle envisage de retourner à Talloires chez ses parents. Retour salutaire ou échec ?
C’est le printemps, presque l’été, il fait très beau, Louison rejoint son atelier dans le centre ville de Nantes, elle est accompagnée de sa fille Anna…


Feuilleton numérique épisode 3« Louison Tome I »
Un roman de Marie an Avel
Parution Juin/2021
📕 Ce roman vous tente-t-il ?
Commander : leslibraires.fr, AmazonKindle, Apple, Kobo, Googleplay, Chapitre.com, ePagine, Cheminant (Vannes), FNAC, 7Switch, LibrairieDurance (Nantes), Decitre.fr, etc.

Par abonnement sur : YouScribe

Possibilité de lire l’épisode sur liseuse, tablette, téléphone, ordi, etc.

Extrait – Prologue

Journal

[…] Peut-être vaut-il mieux apprendre à nager avant de marcher, dans certains pays c’est presque une nécessité, ça peut sauver. De toute façon qu’ils nagent ou pas importe peu si la force des courants en a décidé autrement, certaines déferlantes sont impitoyables. Némê. — Savoir nager donne un peu d’espoir, ça permet de résister quelque temps.
Mais après, après le bout des forces, si personne ne scrute l’horizon, ne surveille de loin, comme ma bonne fée Molly, toujours sur le qui-vive, au bout du rivage, prête à plonger, non, qu’est-ce que j’dis, ce n’était pas Molly, c’était, c’était qui… maman ? Gisèle en maillot de bain, les pieds dans le sable humide, les cheveux au vent, décoiffée, non, c’est impossible… qui était cette femme qui veillait toujours sur moi… sur tous les rivages […]

  • Extrait 2

Hélène avait un peu élargi les poches pour qu’Anna puisse y glisser ses livres, après les crayons et les pinceaux de Louison, elle transportait les livres d’Anna, un vêtement nimbé de passions. « Elle porte en elle toutes les années passionnées de ta vie d’étudiante et tu la laisses choir comme un vulgaire chiffon au fond d’un placard », lui avait lancé Anna déconfite lorsqu’elle l’avait découverte. Puis elle avait clamé, ​ »​les étoffes parlent une langue muette, comme les fleurs, comme les ciels, comme les soleils couchants​ »​, dixit Baudelaire.
Depuis qu’elle la portait, Anna ne tarissait pas d’éloges sur l’utilité des habits, elle ne la quittait que pour dormir.
Telle mère telle fille ?


« Louison », le premier tome du roman, « Les souvenirs oubliés sont-ils perdus à jamais » à paraître en triptyque a été publié dans sa version papier fin 2019. Nous avons décidé de le publier en version numérique en 2021, sous forme de six épisodes, (voir calendrier en bas de page), le sixième avec le supplément d’un contenu connexe, une nouvelle ou l’histoire d’une exposition (Louison est une artiste).

– Calendrier des publications –

Par Exp.éditions imaginaires

Membre du Cercle des fées