Quant au bonheur…

[…] le malheur intervient, inventif, avec une variabilité dangereuse. Ne dire de lui que sa banalité, par prudence, plutôt que par pudeur, et pour le conjurer…

Quant au bonheur, trop court toujours mais dense et pulpeux, concentrer ses forces à en jouir, yeux fermés, voix en dedans…

Assia Djebar 

Par Marie an avel

Autrice indépendante. J'écris et je publie des livres illustrés : jeunesse, adulte, livre audio.