Par les creux et les collines

de la terre…

Bien que je sois vieilli d’avoir tant erré
Par les creux et les collines de la terre
J’irai découvrir où elle s’en est allée
Baiser ses lèvres et lui prendre les mains
Parmi les hautes herbes tachetées de couleurs
Et cueillir jusqu’à la fin des temps
Les pommes d’argent de la lune
Et les pommes d’or du soleil.

— W.B Yeats, extrait de « La chanson d’Aengus le vagabond »

©National Geographic Photography

Par Marie an avel

Auteure indépendante. Je publie des livres numériques et des livres imprimés ; livres d'artiste, romans, contes, romans jeunesse illustrés.