Elle le dit si joliement

[…] Car je préfère ma foi,
En voyant ce que parfois,
Ceux des hommes peuvent faire,
Les discours des primevères.
Des bourdes des inepties,
Les fleurs en disent aussi,
Mais jamais personne en meurt,
Et ça plaît à mon humeur.

Discours des Fleurs – G.Brassens

Par Marie an avel

Auteure indépendante. Je publie des livres numériques et des livres imprimés ; livres d'artiste, romans, contes, romans jeunesse illustrés.

2 commentaires

Les commentaires sont désactivés.