Être ou ne pas Être

On ne veut pas supprimer la valeur d’un livre en cassant les prix sur le livre numérique
— Antoine Gallimard,au salon du livre de Paris

Pourtant les coûts sont différents ? Non ? Permettre la lecture à tous devrait être la seule raison d’un éditeur.


Être ou ne pas Être, c’est la question… Subir le désir des autres ou prendre son destin en main ? Écrire et vendre ses livres en numérique c’est « Être » pour un auteur, quand il aspire à la liberté et veut s’adresser directement aux lecteurs. Le numérique offre la possibilité d’exister sans passer par la bénédiction de l’éditeur, il permet d’écrire des livres (il faut de l’autodiscipline bien sûr et de l’exigence) et de les publier sans posséder une fortune personnelle ce qui est plus difficile avec une publication papier à gros, même moyen tirage. Il existe aujourd’hui, l’impression à la demande, pas de stock, pas de pilon.

Par Marie an avel

Auteure indépendante. Je publie des livres numériques et des livres imprimés ; livres d'artiste, romans, contes, romans jeunesse illustrés.

%d blogueurs aiment cette page :