Catégories
En passant

Une autre année

De retour d’un joli périple dans la famille, ça fait du bien de larguer les amarres de temps en temps, j’ai retrouvé notre joli caillou au milieu de la mer tout secoué par le vent des tempêtes. Vent, pluie, brouillard, arbres à terre, branches éparses, remparts de goémons remplis de saletés, embarcations échouées…

Mes meilleurs voeux pour cette année 2016 !

Rendre possible l’avènement d’un autre monde, plus juste, où chacun a sa place…

De retour d’un joli périple dans la famille, ça fait du bien de larguer les amarres de temps en temps, j’ai retrouvé notre joli caillou au milieu de la mer tout  secoué par le vent des tempêtes. Vent, pluie, brouillard, arbres à terre, branches éparses, remparts de goémons remplis de saletés, embarcations échouées…
Mais ce petit bout de terre posé au milieu du golfe tient bon face aux assauts répétés du vent et de la mer. On la comprend bien d’ailleurs cette mer, elle a besoin de faire un grand ménage de ses fonds envahis de déchets humains (il suffit de jeter un coup d’oeil sur les rejets qu’elle dépose sur le rivage), à propos,  si quelqu’un a besoin de tongues, je pense qu’on va pouvoir en distribuer au début de l’été, il faudra cependant accepter des pointures et des styles différents, la mer ne reverse que ce qu’on veut bien lui donner…

Je suis en ce début d’année dans le même état d’esprit qu’elle, je fais le ménage. J’ai besoin d’y voir clair et de faire place nette dans mes projets de publication.
Moins de connection plus de création, ma devise pour cette année.

Voilà, j’avais envie de saluer ceux qui passent par ici de temps en temps pour leur souhaiter « tout le bonheur du monde ». Sur ce je retourne à mon cahier d’écritures — mais ce n’est pas sans plaisir, c’est un territoire sans frontières, où la réalité du monde s’efface, j’ouvre les portes de l’imagination et… Au revoir…